Pourquoi la gratitude rend-elle heureux ?

Attention aux préjugés de la gratitude

Si tu pense que la gratitude rend fainéant (parce que l’on pense déjà tout avoir), effacé (parce que l’on devient le collègue sympa du bout du couloir),… Qu’elle est réservée aux croyants ou aux hippies, ou encore qu’elle est impossible à pratiquer quand tout va mal. Laisse-moi une chance de te convaincre du contraire, tu vas découvrir une pratique qui pourrait changer le cours de ta vie.

De quoi je te parle dans cet article ?

C’est déjà le troisième article/épisode d’une très longue série relative au bonheur. La semaine dernière, je t’aidais à préparer ton sac en t’expliquant pourquoi échouions-nous à trouver le bonheur. Cet article traite de comment la gratitude rend heureux. Je vais donc t’expliquer:

  • Ce qu’est la gratitude ?
  • Comment la mettre en place dans ta vie quotidienne ?
  • Quels sont les bénéfices que tu vas en tirer ?

Attention, en fin d’article,  je te propose un challenge de 7 jours pour que, même si tu es dubitatif sur cette pratique, tu puisses la tester dans la vie de tous les jours. 

Pour démarrer cet article, je voulais te proposer une vidéo « Une bonne journée » de Frère David Steindl-Rast (si tu ne parles pas anglais, pense activer les sous-titres). 

Je te rassure, je ne ferai aucune référence religieuse même si souvent, par erreur, on fait l’amalgame entre gratitude et religion (si tu ne parles pas anglais, pense activer les sous-titres).

C'est quoi la gratitude ?

Le premier mot qui te vient sûrement à l’esprit c’est MERCI, et ça te fait penser à la politesse. Cet apprentissage que l’on suit très tôt étant enfant : On nous apprend que quand on reçoit quelque chose, on doit remercier la personne. C’est donc la réponse appropriée ou attendue quand quelqu’un nous offre quelque chose mais la gratitude est différente.

Pas de notion de « dette »

Dans la politesse, il y a une notion de dette, notion qu’il n’y a pas dans la gratitude. On est loin de ces paroles automatiques que l’on répond aux personnes qui nous donnent quelques chose. La gratitude, c’est d’être capable de reconnaître tout ce qui t’est offert dans la vie de tous les jours.

Comment intégrer la gratitude dans ta vie

En y allant progressivement, tu peux par exemple:

Ajouter un petit « plus » à la politesse classique

Tu pourrais déjà faire un pas vers la gratitude en rajoutant un complément. Tu es chez le boulanger, tu pourrais remplacer le « merci » par :

  • « Merci pour ce très bon pain que je vais déguster ce midi »
  • « Merci pour votre gentillesse »
  • « Merci pour votre sourire, vous avez ensoleillé ma journée »

Souvent, à l’écoute de ces phrases, tu vas voir la personne lever la tête et te sourire. C’est un peu comme le petit « exercice du Bonjour » que je t’ai présenté dans le podcast il y a quelques semaines. Au début, il ne peut ne pas y avoir de réactions mais si tu le fais plusieurs fois, la personne va réagir.

Donc la première technique pour intégrer la gratitude dans ta vie de tous les jours, c’est d’enrichir la politesse classique, et juste le fait de commencer à pratiquer cette très simple technique, tu vas te sentir mieux. Je t’explique pourquoi plus tard dans cet épisode.

Se concentrer sur la magie du moment et dire « STOP »

La gratitude, c’est ce concentrer sur tout ce que l’on a mais que la frénésie du monde dans lequel on vit nous a fait oublier. La deuxième méthode pour la mettre en place, c’est tout simplement de se dire STOP et de regarder ce que tu fais, ce que tu vois… et surtout grâce à quoi tu peux être dans cette situation.

  • Par exemple, STOP ! Je suis derrière mon clavier et j’écris un article qui va me permettre de présenter des pratiques, qui potentiellement vont rendre heureux les gens à travers le monde. Merci Internet de me permettre d’échanger avec nos amis Canadiens, Haïtiens, Belges, Anglais, Australiens,…. 
  • Il y a une heure, j’aurais pu dire STOP, et remercier la nature pour ces bonnes bananes et ce bon citron que je mangeais au petit déjeuner et qui allaient me donner l’énergie pour écrire cet article. 

Tenir un journal de la gratitude

J’en parlais dans l’épisode sur l’écriture. Tous les soirs, avant de te coucher, tu prends un beau cahier et tu y notes tous les événements positifs de ta journée. Tu ressens alors de la gratitude pour cette journée qui a été très positive, ou que tu vas ressentir comme telle. Tu trompes ton cerveau, car même si ta journée a été compliquée à certains moments, lui, ne va se remémorer que les moments agréables. Tu dormiras ainsi mieux et tu permettras à ton cerveau de se focaliser sur le positif. Le lendemain, il se rappellera qu’il aura cet exercice à faire le soir venu et mettra le zoom sur tout ce qui est positif au détriment du négatif. 

Sur quoi ce concentrer ?

Sur tout en fait, tout ce qui t’entoure peut être source d’émerveillement et de gratitude. Tu peux te focaliser sur ta santé (Sois-en reconnaissant), sur ton habitation, sur le fait que tu aies à manger et à boire au quotidien (tu peux même aussi ressentir de la gratitude pour ceux qui ont semé, récolté ce que tu manges).

Dans mon podcast, je prends l’exemple de ce petit micro qui me permet de diffuser à travers le monde des idées qui rendent plus heureux.

Se focaliser sur ce que l’on a plutôt que l’on a pas 

Si le matin tu te réveilles en te disant:

« Encore une journée pourrie qui s’annonce devant mon ordi à faire de la ##### »

Et que tu penses au boulot fantastique que tu aimerais avoir, ces pensées noires vont gâcher ta journée. En revanche, si le matin, tu arrives à te lever en te disant:

« Encore une belle journée se lève, je vais pouvoir marcher dans le parc, échanger avec des collègues, merci la vie de m’en offrir encore l’opportunité de… « 

Si dès que tu appuies sur l’interrupteur, tu t’émerveilles de la lumière qui jaillit, de l’eau chaude qui jaillit de ton pommeau….  La journée va être merveilleuse !

Certaines personnes n’arrivent même pas à prononcer ce merci de politesse alors ce merci de gratitude, je ne te raconte pas. Pourtant on va voir que la gratitude est un moyen de vraiment se faire du bien ! Les bénéfices sont énormes, tant au niveau personnel que social.

Tu peux constater que j’ai commencé par les exercices plutôt que par les bienfaits. C’était volontaire, car il n’y a encore que quelques années, je ne savais pas ce qu’était la gratitude et je la confondais avec la politesse. Maintenant que tu sais aussi bien que moi ce qu’est la gratitude. Maintenant, voyons ce que cela nous apporte.

Les bénéfices de pratiquer la gratitude

Au niveau personnel

Si tu intègres cette pratique dans ta vie tu vas améliorer 

Ta santé mentale et physique

  • Plus de satisfaction et de positivisme dans ta vie. On s’émerveille des plus petites choses donc la plupart des journées se transforment en journées positives. Imagine que tu reçois des cadeaux/récompenses tout au long de la journée.  Tu reçois de la dopamine tout au long de la journée.
  • Tu es plus en forme. La santé physique s’améliore car tu dors mieux, tu as moins d’idées noires, tu as moins de ruminations, tu utilises ton énergie mentale à meilleur escient.
  • Tu ressens moins de stress et comme avec la cohérence cardiaque, tu ne ressens plus d’état dépressif, d’anxiété. Tu renforces ton système immunitaire car tu plus en forme, plus d’énergie pour sortir, te dépenser.
  • Tu développes aussi une meilleure résilience qui te permet de traverser les difficultés de la vie. Tu te satisfaits de moins donc à chaque souci, tu relativises.

Tu favorises les émotions positives

On a vu que la gratitude rend plus positif et optimiste, et donc tu attires plus les gens : tes interactions deviennent plus riches, sincères et profondes. C’est un cercle vertueux qui se met doucement en place. Quand on se sent pleinement satisfait de ce que nous donnes la vie, on devient plus généreux, comme on a beaucoup, on peut alors partager… 

Tu deviens moins matérialiste

Comme tu repères beaucoup plus les matériels dont tu profites déjà, tu ressens moins le besoin de les remplacer. Pratiquer la gratitude libère de l’envie car elle permet de mieux apprécier ce que tu as déjà, plutôt que de te concentrer sur ce qui te manque. Le fait de se rendre compte que tu as déjà beaucoup et d’être plus satisfaits de ton existence te permet aussi de ne plus te comparer aux autres. On verra plus tard, sur une autre escale, que la comparaison est un ennemi du bonheur qui nourrit ton ego. 

Tu gagnes en moyenne 7 ans de vie

Cela peut parait incroyable mais une étude a bel et bien permis de définir ces chiffres. Cette dernière a étudié un couvent de nones aux Etats-Unis. Tout était réuni pour rendre fiable cette étude: même environnement, même nourriture, même activité…. Lors de leurs intégrations au couvent, ces femmes devaient remplir une lettre d’admission, puis elle devait en ré-écrire une à l’age de 40 ans puis à l’âge de 70 ans. Après étude des termes utilisés dans leurs écrits, il était possible de définir pour chacune d’entre elles un niveau de gratitude et donc il était possible de chercher une corrélation entre la durée de leur vie et leur degré de gratitude.  Incroyable, non ? La gratitude rend donc plus heureux, épanoui, mais aussi fait vivre plus longtemps.

Envers les autres

Tu fais du bien aux autres autour de toi

Des études ont permis de prouver que le  fait de remercier les gens les aide à apprécier et à prendre soin de leur corps. En fait, en émettant des gestes de gratitude envers les autres, tu leurs permets d’améliorer leur niveau d’estime de soi, il font alors plus attention à eux.

Tu renforces ta relation de couple

Tu est mieux tout simplement, donc tu as une meilleure communication et un connexion plus profonde avec ton ou ta conjointe. Se remercier mutuellement pour ce que l’on s’apporte renforce les liens. les couples qui mettent cela en place ont une satisfaction commune très importante, se sentent plus confiants et plus en sécurité. Si demain tu considères que les tâches ménagères que réalise ton conjoint ne sont pas un devoir mais une envie d’améliorer votre environnement de vie, ta vision ne sera plus la même.

Ton empathie se renforce

Tu es plus connecté aux autres donc tu perçois mieux leurs envies, leurs besoins, les sentiments qu’ils ressentent. En effet, c’est un sentiment qui renforce naturellement l’intérêt que tu portes à autrui. Tu peux en profiter au niveau personnel mais aussi au niveau professionnel. Tu es dans la connexion avec l’autre, la vraie, la profonde, celle qui nourrit mutuellement.

Et enfin, tu fais du monde un meilleur endroit

 Lorsque tu exprimes ta gratitude à quelqu’un, celui-ci continue à être plus gentil avec les autres. Comme je l’écrivais plus tôt, c’est un cercle vertueux, tu te fais du bien, tu fais du bien à la personne, qui va se faire du bien et les bienfaits vont se propager très vite vite, autour de toi, de nous, de tout le monde.

Malheureusement, la gratitude est problématique pour les hommes.

Une difficulté émotionnelle

Certains études ont prouvé que les hommes , encore une fois, auraient plus de difficultés à faire preuve de gratitude. Ils ne seraient spontanément pas à l’aise avec la gratitude. Ils peinent d’ailleurs, parfois à en ressentir et à l’exprimer. Je pense que c’est encore une fois, cette difficulté émotionnelle dont souffre les hommes. Un homme ne pleure pas et a souvent plus de difficultés à exprimer son plaisir à la réception d’un cadeau… Je pense clairement que c’est un problème du à un facteur culturel. De plus, les hommes auraient deux fois plus tendance que les femmes à confondre reconnaissance et endettement. Si quelqu’un leurs a fait plaisir ou a facilité une situation, ils ont la sensation d’être redevables ou de devoir rendre la pareille.

Alors qu’écrire une lettre de gratitude est un geste de réelle gratitude, les hommes percevraient ce geste comme de la faiblesse. Beaucoup ont la croyance que l’homme doit être solide, et ne pas être redevable de qui que ce soit.

Mais ils peuvent changer… 

Mais rien n’est perdu, une expérience à montrer que l’écriture d’un journal de gratitude, il s’avère que ce sont les garçons qui ont se sont sentis le plus gratifiés à la fin de l’expérience qu’ils ne l’étaient au départ. Ce renforcement s’est exprimé par une meilleure intégration sociale, amicale et professionnelle.
Il existe un entraînements plus simple, tel que laisser les autres faire des choses pour nous, sans y voir systématiquement une transaction. 

Le challenge des 7 jours de gratitude

Pour s’y inscrire

Si tu as saisi l’importance de la gratitude dans la vie ou si tu doutes encore, je te conseille de te rendre sur la page www.sylvainviens.com/gratitude/.

Tu pourras t’abonner au challenge des 7 jours, qui démarrera au lendemain de ton inscription. Pendant 7 jours, tu recevras tous les mains à 7h un mail te donnant la mission du jour, on va commencer très facile… Mais je t’avoue que ce que je te proposerai au 7ème jour, je n’ai pas encore réussi à le faire.

Le bilan en fin de semaine

A la fin de la semaine, je compte sur toi pour me faire un retour. La durée n’est pas suffisante pour que tu aies intégré la gratitude comme une habitude mais je te promets que tu en auras déjà ressenti les bienfaits.

Et surtout, rappelle-toi, ne sois pas trop dur avec toi: tu vas essayer, échouer, ré-essayer et enfin réussir ! A très vite pour le prochain épisode !

Pour profiter pleinement de ce que je te propose, je te conseille aussi de t’abonner à mon podcast via ton lecteur afin que tu ne loupes aucun futur épisode et de t’abonner à la newsBetter afin de recevoir mes conseils sur ces différents thèmes (Tous les jeudis, j’envoie un mail pour enrichir l’épisode du mardi matin).

N’hésite pas à me faire un retour, c’est avec grand plaisir que j’y répondrai. 

Les épisodes que tu as peut-être loupés...

L'écriture pour mieux dormir et se décharger mentalement
Le podcast dépasse-toi !
Pourquoi la gratitude rend-elle heureux ?
mes 40 ans

Abonne-toi à la NewsBetter !