Donner pour s'épanouir dans la vie !

Devenir heureux en donnant

Dans cet épisode, tu vas comprendre que donner rend heureux. A chaque don, tu fais un pas sur le chemin de l’épanouissement.

Si tu as eu la chance d’écouter tous les épisodes, tu sais que le bonheur ne passe par la possession, par la domination, par la comparaison, ou par l’égoïsme,… Mais par la gratitude, le minimalisme, les interactions riches ou encore le don, et c’est le sujet d’aujourd’hui, s’épanouir en donnant !

Donner pour trouver du sens dans la vie

J’en avais déjà parlé dans l’épisode du loup noir, certains prennent, d’autres donnent et je te laisse deviner qui vit une vie pleine de sens ?
Dans cet épisode, tu vas découvrir ce qui est quasiment un secret vu le faible nombre de personnes qui connaissent cette astuce. Quand tu donnes, tu t’épanouis et tu avances sur le chemin du bonheur, donner ça rend plus heureux.
Certains l’ont déjà compris mais ne savent pas comment faire ou alors ils s’épuisent, d’autres ne font que prendre et sans le savoir, se rendent de plus en plus malheureux.

A la fin de l’article, tu sauras pourquoi donner est un facteur très déterminant pour que tu atteignes la vie dont tu rêves.

Alors pourquoi donner va te faire ressentir du bonheur ? 

C’est quoi un preneur(taker), un échangeur(matcher) et un donneur(giver)?

Il existe 3 comportements classiques que je te décris ci-dessous.

Ceux qui prennent, les preneurs

J’en ai parlé plusieurs fois, ce sont des personnes contrôlés par leur loup noir. Elles n’ont souvent même pas conscience de la présence de leur loup blanc. Ce sont des personnes égocentrées, égoïste.
Elles ne pensent qu’à elles-mêmes et croient qu’elles s’épanouiront dans la vie en se servant des autres. Dans le monde, c’est environs un quart des personnes et tu dois sûrement en connaître.

Elles peuvent changer, comme je le dis souvent, tout le monde peut changer. Cela passe par un accident de la vie, une remise en question, une prise de conscience à la lecture d’un article.

Ceux qui attendent un retour, les échangeurs

Je ne veux pas faire de supposition mais il est beaucoup plus probable que tu sois aujourd’hui (avant d’écouter cet épisode) dans cette case. Tu donnes mais tu attends un retour : tu aides un collègue et tu espères
recevoir un mail de remerciement
qu’il te rende rapidement la pareille
Ou que tu reçoives une prime de ton manager par exemple.

Tu as une croyance forte que si tu donnes, tu dois recevoir tout de suite. Rassure-toi, si tu es là, tu fais parti de plus de la moitié de la population et arrivé à ce moment de l’épisode, Avec un peu de conscience, d’analyse, tu pourrais facilement basculer vers la case « donneur »,

Ceux qui ont compris que donner rend heureux : les donneurs.

Ceux qui donnent sans rien attendre, car ils remplissent leur vie de sens et donc de bonheur et d’épanouissement. Ils ont compris que donner rend heureux et qu’ils en retireront du sens un jour ou l’autre, voire jamais mais ils s’en moquent.

« OK, je t’ai entendu »
« Attends Sylvain, si je donne, c’est normal que j’attende un retour !! Non ? »

Pourquoi prendre ne rend pas heureux ?

J’ai pas envie de t’expliquer très précisément pourquoi être un preneur, et prendre tout le temps n’est un comportement sain et qu‘il ne permettra jamais à personne d’enrichir sa vie en profondeur.
Attention, je ne dis pas que ce n’est pas un bon moyen d’arriver en haut de la pyramide de domination. Cependant, c’est un très mauvais chemin qui se paye un jour où l’autre. Et je ne veux pas t’en parler car mon petit loup blanc me dit que j’ai peu de preneur sur mon podcast, ceux qui l’étaient ont du bien évoluer depuis le début de leur écoute.

J’ai envie plutôt de me focaliser sur les donneurs , que tu comprennes pourquoi en donnant, tu vas t’épanouir.

Peut-on être un donneur et un échangeur en même temps ?

A ce moment de l’épisode, tu es peut-être encore en train de te questionner sur qui es-tu ? Et encore une fois, ça dépend des domaines de la vie, des périodes,…
Tu peux être un donneur en famille et un échangeur en entreprise.
Tu peux être un échangeur en famille et un preneur en entreprise.
Il existe une infinité de combinaisons.

Un exemple pour comprendre la différence

J’ai envie de te prendre un exemple assez parlant : tu es dans la rue, tu es devant une personne qui fait la quête, qui quémande quelques pièces pour survivre.
Tu es un preneur si tu passes ton chemin, sans le regarder, aucune compassion, voir même un comportement dédaigneux…
Si tu es dans la case « échangeur », tu lui donnes une pièce mais si par malheur, tu n’as pas de merci, tu regrettes, en te disant « si j’avais su, j’aurais rien donné… »
ou alors tu aimerais donner, mais tu ne le fais pas. Et quelques secondes après avoir dépassé le mendiant, tu entends ce petit juge qui te dit « Tu aurais pu, tu es égoïste ».
Alors tu te sens mal, alors que toi, tu t’es juste dit « je peux pas aider tout le monde », ce qui est pas faux, le principal étant de se respecter.
En revanche, si tu es un donneur, tu lui donnes une pièce, un ticket restaurant ou même juste un très beau sourire plein de franchise et de compassion. Tu n’attends rien en retour. C’est le geste de donner qui t’a fait du bien !

Mais alors pourquoi donner te permettra de t’épanouir, de te rendre heureux ?

Donner et interagir, avancer vers un monde meilleur

Tu interagis avec la personne, tu as l’impression de l’aider, et souvent en faisant cela, tu remplis ton réservoir d’énergie car tu as respecté une de tes valeurs.
Je suis sur que tu as déjà donné à une association. Et tout de suite, tu as pensé à la manière dont l’argent allait aider à sauver des personnes, des animaux, ou à contribuer au monde qui nous entoure.
Il faut que tu saches que tu as une mission de vie, et dans cette mission, il y a une base commune à tout le monde, enrichir l’environnement qui nous entoure. Plus tu es connecté à toi-même, et plus tu en ressens le besoin.

La psychologie positive nous dit que donner apporte du bonheur

Si on essayait de comprendre un peu mieux en s’intéressant à des recherches en psychologie positive (Je te rappelle, c’est la branche de la psychologie qui cherche à identifier les différents chemins ver le bonheur). 
Comme tout le monde, tu es programmé pour faire le bien, mais beaucoup d’entre nous sont bogués. Quelques fois, il ont perdu leur programme principal ou ils ont tellement souffert que leurs processeur est grillé.

Rappelle-toi, ces histoires de meute dont je t’ai parlé, quand tu fais le bien, tu as plus de chance d’être intégré au groupe donc tes chances de survie sont bien meilleures. Ceux qui prennent n’ont pas compris cela et pensent qu’être au dessus de tout le monde leur assurera une vie meilleure mais il se trompent complètement.

Donner permet d’améliorer ton estime de toi, et donc de te rendre heureux

Le deuxième effet que tu ressens quand tu donnes, c’est qu’en faisant cela tu améliore ton estime de toi-même car tu te rend compte de tes capacité à aider, des compétences que tu as et qui permettent à des gens d’avancer sur leur propre chemin.
Imagine que tu sois doué en méditation, un de tes amis te demandent des conseils, tu vas ressentir de la joie à lui en donner. Indirectement, tu vas confirmer ta capacité à transmettre tes connaissances, et donc ton estime de toi est renforcé. Et en plus, il est fort possible qu’un jour, il te rende la pareil ou pas.

Donner te permettre de plus recevoir du bonheur, d’être heureux

Et donc on arrive au troisième effet, qui peut demander plus de temps avant de se rendre compte, c’est qu’en donnant, tu vas recevoir.
Donc n’attends rien, donne beaucoup et un jour, tu recevras…

Un de mes exemples

Sur linkedin, par exemple, je donne beaucoup de conseils, d’astuces… Et très régulièrement, je reçois des messages privés d’expert qui me donnent des conseils à leurs tours dans leurs domaines, sur mes visuels, des conseils sur le format de mes vidéos, et c’est génial.

Donner permet de « mieux » survivre, d’améliorer ta confiance et de recevoir

Donc si tu donnes, Tu améliores tes chances de survie en créant un monde meilleur et en t’intégrant à un groupe,
Si tu donnes, tu te rassures sur tes propres compétences, et donc tu améliores ton estime de toi, ce qui fait que tu améliores ta confiance, tu passes à l’action plus souvent, et donc tu t’épanouis et tu enrichis ta vie.
Et enfin quand tu donnes, tu reçois. Je te promets que tu ne le regretteras pas, c’est un sentiment magnifique.
Donc je ne peux que te conseiller de commencer à donner tout de suite.

Comment passer de « échangeur » à « donneur » ?

OK, et donc tu me demandes « comment je passe d’échangeur à donneur ?

En t’auto-questionnant

Tu te questionne toi-même : comment est-ce que je me perçois, un peu comme ce que j’ai fait pour savoir qui je suis vraiment ?
Et puis tu peux te questionner encore sur comment est-ce que l’on me perçoit de l’extérieur en examinant tes propres comportement ?

Tu peux demander à ton entourage

Est-ce que je suis perçu comme quelqu’un qui prend, qui donne, qui échange ?
Qu’est ce que je peux donner au monde ? Qui aurait besoin de mes talents ?
Car oui, tu en as et souvent, bien plus que tu ne le penses…

Mais alors quoi donner ?

Comme je viens de le dire, tes talents, mais pas que. C’est infini, tu peux donner de l’amour, de l’aide, de la compassion, des conseils, des commentaires Apple…

Tu peux aussi donner

Ta place à une grand mère dans le bus,
Un avis positif à un achat que tu as réalisé dans un commerce éthique.
Un sourire à ceux qui te laissent un message sur ton smartphone
Du courage à quelqu’un qui est au bout du rouleau

Tu peux aussi

Appeler ton voisin le plus âgé du quartier et lui proposer de faire ses prochaines courses,
Donner de l’argent au prochain SDF que tu croises ou lui donner un sourire si tu n’as pas les moyens
Envoyer une lettre de gratitude à quelqu’un que tu respectes, c’est une des missions de la formation que j’offre sur le sujet.

Il y a tant de moyens de donner, commence petit et fais grandir tes dons. 

Donner rend heureux mais attention à l’épuisement

Tu dois comprendre comment donner sans t’épuiser ?

Physiquement, moralement ou même financièrement.  C’est le principal risque des donneurs, l’épuisement. Dans la newsbetter de jeudi (en t’abonnant, tu peux retrouver toutes les anciennes newsbetter et donc tu pourras re-trouver tous ces conseils), je t’explique comment faire pour devenir un vrai donneur en évitant ce risque, car c’est primordial de se respecter.

Si tu donnes trop, tu pourrais facilement redevenir dans la case « échangeur », voire même preneur et c’est pas du tout ce que tu souhaites. J’y ajouterai aussi une technique de don qui ne coûte rien et qui rapporte beaucoup.

Je suis sur que les idées de donner se bousculent dans ta tête. Alors merci à toi de contribuer à ton épanouissement mais aussi au monde qui t’entoure.

Avant de partir, je te conseille aussi de

T’abonner à mon podcast via ton lecteur afin que tu ne loupes aucun futur épisode.

T’abonner à la newsBetter afin de recevoir mes conseils sur ces différents thèmes jeudi prochain (Tous les jeudis, j’envoie un mail pour enrichir l’épisode du mardi matin)

Tu peux aussi me laisser un avis 5* et surtout un commentaire sur Apple Podcast ou Itunes.

N’hésite pas à me faire un retour, c’est avec grand plaisir que j’y répondrai. Bonne écoute et ou/bonne lecture ! 

Les épisodes que tu as peut-être loupés...

Détoxication digitale

Abonne-toi à la NewsBetter !