Oser agir, réaliser ses rêves, ne plus avoir peur de l'action

Tous les conseils, astuces pour enfin passer l'action

Des ressources positives pour oser agir

La motivation, la volonté, le courage, l’envie

Dans cet épisode, Tu vas passer à l’action, tu vas oser, tu vas ressentir cet envie profonde de changer. Je sais aussi que tu adores voyager, Aujourd’hui, tu vas poser à terre tes croyances, tes peurs, tes soucis de la semaine, tes tracas du quotidien. Et tu vas  mettre dans ton sac à dos: tes envies, ta volonté, ton énergie, ta motivation, tes valeurs et toute ta joie.

Aujourd’hui, on repart sur le chemin de ton épanouissement et donc de ta vision personnelle, celle de l’épisode 35.
Celle qui devrait te rendre super heureux dans la vie.
Sache que tous les conseils de cet épisode sont applicables quelque soit l’action que tu veux mener, même si elle te parait compliquée.

Des conseils imagés/contés pour passer à l’action

J’aurais pu, comme dans un épisode classique te proposer des conseils comme décomposer les actions en sous action, ou encore trouver un partenaire pour avancer.
Aujourd’hui, j’ai décidé d’en faire une histoire afin que tu puisses mémoriser tout le contenu sans effort. A travers cette promenade dans les bois, avec ton petit loup noir, tu vas assimiler plein d’idées,de conseils et d’astuces qui pourraient bien t’aider à accéder à cette vie riche, épanouie et pleine de sens.
Si tu veux amener quelques amis avec toi, invite-les tout de suite car le départ est imminent.

Se préparer avant de passer à l’action

Préparer sa boite à outils

Allez, C’est parti, vérifie tes lacets, ferme ton sac, Si jamais tu as oublié ta gourde, tu peux passer devant ma tente. J’en ai mis quelques-unes remplies de volonté, d’envie de changer, et de motivation profonde.

Gamifier les actions pour avoir l’impression de jouer

La première étape que je te propose à mi chemin avant le pré ou nous pique-niquerons, c’est cet aire de jeu.  Elle n’est pas compliquée à trouver, il suffit de suivre les cris d’enfant. Et tu vas te rappeler, si jamais tu l’as oublié, comment le temps passe vite quand on joue. Alors je vais t’y proposer de t’y attarder un peu.

Regarde cet espace: des toboggans, des balançoires, une structure d’escalade tout au fond… et ce petit bateau en bois juste devant nous.

Choisis tes propres actions

C’est étonnant, instinctivement, tu auras envie d’aller vers lui, malgré le fait qu’il soit quasi désert.  S’il est vide, surement qu’il n’est pas bien sinon tout le monde y serait.
Mais pourquoi ne l’essayerais-tu pas ?
Tu n’es pas comme les autres, tu as tes propres besoins, alors suis ton envie.
Tu crains que l’on dise, t’as vu, quel mauvais choix, et si c’était tout le monde autour de toi qui avait tord. Peut-être n’ont-ils pas vu l’intérêt de ce que tu vas y trouver.
laisse cette comparaison de coté et va t’éclater, fais le vraiment pour toi, pas pour les autres. L’avantage d’en profiter seul, c’est que ta motivation ne sera pas coupé nette si les autres ne voudraient plus y jouer.

C’est ton passage à l’action, concentre-toi…

Et je me permets un autre conseil, laisse-les choisir eux-mêmes leur jeu, tu pourrais avoir envie de tous les convier sur le bateau. Mais n’as-tu pas envie de bien le visiter, l’apprivoiser avant: la proue, la soute, le gouvernail, les voiles,…
Quand tu le connaîtras super le bout des doigts , et que tu en auras visité tous les recoins, alors tu auras suffisamment de connaissance pour le proposer aux autres.

Oser passer à l’action en sortant de sa zone de confort

Après un peu de jeu, tu te dis que tu changerais bien pour cette belle structure d’escalade au fond du parc. On dirait une pyramide faite de cordage et de bois.
malheureusement, le somment te parait bien trop haut alors que tu as tout à apprendre en escalade.
Ta première idée serait d’abandonner, ça te semble bien trop difficile, mais en analysant de plus près la structure, tu remarques qu’il y a plusieurs étages.

Décompose ton objectif en sous-actions

Super, tu ne vois plus la montagne infranchissable devant toi mais quelques camps intermédiaires qui pourront te permettre de progresser à ta vitesse.
Peut-être iras-tu seulement jusqu’à l’étage 2, afin de prendre confiance et tu verras si tu veux aller plus loin. Mais aussi bien l’étage 1 te suffira ou alors tu te rendras compte que tu veux essayer une autre jeu.

Oser sortir de sa zone de confort

Ça y est, tu es convaincu, t’essaye l’escalade, mais sur le chemin, tu te rends compte que c’était plus sympa sur le bateau.
Pas plus sympa mais plutôt plus facile alors oui, tu sais que l’étage 1 te donne très envie, mais tu as envie de redescendre, et tu m’entends derrière toi.

Continue, continue, tu es sur le passage un peu délicat mais tu vas y arriver, tu vas voir l’étage 1 vaut vraiment le coup !

C’est pas tout le temps facile de sortir de sa zone de confort, mais une fois sortie, le champs des possibles devient énorme.
Tu galères un peu mais tu y accèdes et quel pied, tu n’oses même pas imaginer ce que tu vas trouver à l’étage 2.

Cet aire de jeu est formidable, et tu y serais bien resté la journée entière mais le temps avance. Tu veux toujours profiter de ce pique nique sur ce beau pré fleurie et colorée.

Récapitulons les conseils pour passer à l’action

Allez assez joué, mais garde bien en tête que le jeu c’est top pour se challenger, et si tu as suivi la petite formation sur gratitude que je t’ai offerte, tu le sais déjà.
Tu as aussi appris dans cet aire de jeu, que quelques fois, certaines étapes sont difficiles et qu’il faut se faire un peu mal, oser essayer de nouvelles choses afin d’acquérir de nouvelles compétences.
Mais surtout tu as appris que rien ne sert d’imiter les autres et qu’il ne faut pas essayer de les faire changer, tu peux juste être un modèle pour eux. Un jour, peut-être qu’ils te rejoindront dans ton bateau.

Vérifie ton bardage, on repart… On va passer par les bois, ça devrait être top. On va aussi profiter de la nature, du silence, de ces magnifiques chênes…

Continuons ce passage à l’action

Quelques fois, tu vas rencontrer des obstacles

Premier obstacle, un talus ! Qu’est ce que l’on fait ? On rebrousse chemin ?
Ce talus semble infranchissable mais l’est-il vraiment ?
OK, une fois, deux fois, trois fois, on y arrive pas, ne pourrait-on pas se questionner pour trouver un autre chemin.
On avait repéré un bel arbre derrière le talus, et on a du rester trop focus dessus, car on a même pas remarqué qu’une personne est déjà passée par là et qu’elle y a laissé une corde. Voilà, il suffit de s’en servir.

Se faire aider coaching, entraide…

Ça y est le talus est passé, si jamais on croise ce promeneur sur le chemin, on le remerciera de sa solidarité. A plusieurs, on peut vraiment franchir des obstacles qui paraissent insurmontables.

Ça commence à être difficile, ça faisait longtemps que tu n’avais pas crapaüter comme ça, mais tu sais qu’à l’arrivée, tu auras droit à un bon petit pique nique.
Allez courage, on y est presque, ce serait dommage de capituler en si bon chemin.
tu sais aussi que tes camarades de cordées te donneront un coup de main. Seul tu aurais pu te perdre, capituler mais à plusieurs, tu sais qu’il y a toujours quelqu’un qui sera là pour te relever en cas de chute ou te montrer une carte pour te repérer.

Alors on continue…

Comprendre ta zone d’action

Le soleil commence à se cacher et ton envie de capituler se décuple. Mais le temps, est-il vraiment important ? Peux-tu le changer ? Non, alors pourquoi ne pas l’accueillir et il va peut-être te permettre de découvrir ce pré sous un autre jour.

Tu continues le chemin en essayant de te motiver grâce à des paroles, grâce à des images de ce magnifique pique-nique qui t’attend.

Libère-toi de tes croyances

Là c’est trop dur, et tu n’y arrives plus, tu as déjà demandé de l’aide, et tu ne vois plus ce que tu peux faire. Je te rejoins car je vois que tu es dans le dur ?

– Ca va ?
– j’en peux plus, je freine le groupe
– ne te préoccupe pas de ça, on y arrivera ensemble, c’est quoi ton problème ?
– le physique
– tu as mal quelque part ?
– Non, juste mes jambes qui ne portent plus mon poids.
– tu as mis quoi dans ton sac ?
– Plein de chose !
– Libère toi s’en, tu les récupéreras sur le retour et en plus, ils pourraient être très utile à quelqu’un, regarde la corde.
– C’est encore trop lourd, J’y arrive toujours pas…
– Donne-moi ton sac
– Non, je dois mériter le pique-nique, mes parents m’ont toujours dit qu’il fallait souffrir pour mériter
– Dépose cette croyance à terre et tout va mieux se passer…

Ton petit loup noir pourrait t’aider #pessimisme

Alors que tu es sur le point de laisser tes bottes sur le chemin, tu entends une petite voix qui veut s’adresser à toi

– Tu devrais garder tes bottes !

Tu te retournes et tu vois ton petit loup noir, tu ne reconnais pas sa voix tellement elle est bienveillante. Rappelle-toi, dans l’épisode sur le loup noir, je t’avais dit de continuer à le nourrir pour qu’il puisse t’aider à certains moments de ta vie.

Tu as fait preuve de tant de bienveillance qu’il s’exprime gentiment, plus de critiques, plus de jugements, mais des conseils sur les tempêtes que tu pourrais avoir à traverser.

– Tu lui demandes pourquoi ?
– Il te répond  » la pluie pourrait s’intensifier »

Tu lui fais un petit geste pour lui exprimer ta gratitude, et Tu remets tes bottes dans ton sac. 

Un peu plus loin, la pluie ne s’est pas intensifiée mais le chemin est infranchissable, il semblerait que la nature a repris ses droits depuis ton dernier passage et il va falloir que tu sortes tes bottes pour traverser ce petit ruisseau.
Merci petit loup noir.

Objectif atteint, profite s’en !

Ah enfin, tu est arrivé dans le pré, il es très grand, bordé par une rivière, rempli de fleurs, de grandes herbes. 
Avant de déjeuner, pour faire une petite méditation assisse, pendant que d’autres du groupe ont préféré partir marcher en silence ou encore ont sorti leurs crayons pour profiter du moment présent et dessiner ce merveilleux endroit.

Après tout ça, que c’est agréable de profiter de ce moment de partage, de bonheur tout simple loin de l’effervescence de la ville, du bruit… Tu as enfin l’impression de vivre, d’être libre…. Mais ce n’est que le début, imagine tout ce qu tu vas encore vivre sur le retour si tu décides de revenir bien sur…

Se focaliser sur les solutions plutôt que les problèmes

Et oui, on a vu ensemble qu’il faut toujours observer et se questionner pour trouver des solutions plutôt que s’épuiser à identifier des problèmes.
Quelque fois, en élargissant ton champ de vision, tu pourrais voir des choses que tu avais loupées et qui vont faciliter ta progression.
Ne te pense pas le centre du monde, il y a tellement de chose autour de toi qu peuvent aider, un ami, un inconnu, un livre, un podcast…

Passe à l’action même si ta boite à outils n’est pas pleine

Ça ne sert à rien d’alourdir ton sac, car s’il est plein, ils devient lourd à porter et surtout tu n’y a plus de place pour ramasser des fleurs, des châtaignes….

J’espère que tu as compris tous les conseils que je voulais t’offrir à travers cette petite balade printanière.

Jeudi dans la newsbetter, je t’enverrai le dessin de cette balade, et il me permettra de revenir sur tous ces points.
Avant sa réception, tu peux jouer à ré-écouter tout ce récit. Tu peux repasser un petit moment dans le parc, dans le bateau, sur la structure, devant le talus, au pied de ce ruisseau, afin de lister tous les conseils que je t’ai offerts.
Je voulais juste revenir sur ton petit loup noir, tu as vu comment il te parle bien. Mine de rien, grâce à son pessimisme, ou plutôt grâce à son expérience, il t’a permis d’accéder à ce pré inoubliable.

Je te conseille aussi de t’abonner à mon podcast via ton lecteur afin que tu ne loupes aucun futur épisode
t‘abonner à la newsBetter afin de recevoir mes conseils sur ces différents thèmes jeudi prochain (Tous les jeudis, j’envoie un mail pour enrichir l’épisode du mardi matin)
Et tu peux aussi me laisser un avis 5* et surtout un commentaire sur Apple Podcast ou Itunes.

N’hésite pas à me faire un retour, c’est avec grand plaisir que j’y répondrai. Bonne écoute et ou/bonne lecture ! 

Les épisodes que tu as peut-être loupés...

Le pouvoir de l'écriture
Détoxication digitale

Abonne-toi à la NewsBetter !