Comment faire de la place dans ta vie pour être plus heureux ?

Pourquoi faire de la place pour enrichir ta vie ?

Si tu a une tête remplie de réflexion, d’actions que tu ne prends pas le temps de réaliser,
une carnet d’adresse remplie de nom et de numéro de téléphone, de personnes que tu n’as pas le temps de voir.
Ou une maison ou un dressing remplie d’objets , de vêtements et de babioles, que tu n’as pas le temps d’utiliser.
Tu t’épuises en essayant de gérer tout ça, tu te vides de toute ton énergie. Aujourd’hui, on voit ensemble comment enrichir ta vie en faisant de l’espace.

comment utiliser le minimalisme pour faire de la place et enrichir sa vie

Dans cet épisode, je vais t’expliquer pourquoi tu dois faire de la place dans ta vie.  Cela va te permettre d’être plus épanouis, plus disponibles mentalement et physiquement.
Dis comme ça, ça peu paraître illogique, mais dans 10 minutes, tu sauras comment te libérer du temps, avoir des relations plus riches et tu auras ton réservoir à créativité bien plus rempli pour te créer une vie riche et épanouie.

Il y a 15 jours je te parlais du matérialisme et de la comparaison aux autres. Aujourd’hui, je te parle du minimalisme, pas de ce courant de pop art des années 60, mais bien d’une philosophie de vie.
Le matérialisme crée de la quantité, de la superficialité, de l’anxiété.
Alors que le minimalisme crée de la qualité, de l’épanouissement et de la profondeur.

Concentre-toi bien sur ce que je vais te raconter et tu verras si ce soir, en rentrant du décides ou pas de commencer le grand ménage !
Dis à ton petit loup noir de rentrer dans sa tanière pour que tu puisses profiter de ces quelques minutes. Et ce soir, tu pourras lui expliquer pourquoi tu ne l’écouteras plus quand il te dira qu’il en veut toujours plus.

C’est quoi le minimalisme ?

Aujourd’hui, Je ne vais pas t’expliquer comment ranger ou vider ta maison , je vais aller bien plus loin en te parlant d’une vraie philosophie qui est un grand ami de l’épanouissement personnel. Cet ami va te permette d’enrichir ta vie. 
Je vais te proposer des axes de réflexion pour que de toi même tu te dises, j’ en ai peut-être trop ! Tu vas alors comprendre que le fait d’en avoir moins en quantité, te permettra d’en avoir plus en qualité, de mieux remplir ta vie.

Qualité plutôt que quantité

Le mot d’ordre de cet épisode et plus largement de tout ce que je t’offre via mon travail, c’est qualité plutôt que quantité.

Le minimalisme est une philosophie bien plus ancienne que ce courant américain des années 60 venant de l’art, qui se voulait simple et dénudé pour être plus beau.
Aujourd’hui, je vais te montrer en quoi « minimaliser » ta vie va te permettre de la la maximiser et de la rendre plus riche.

Un exemple de la vie de tous les jours

Pour démarrer cet épisode, et pour te convaincre un peu plus de laisser ton loup noir dans sa tanière, prenons un exemple de la vie de tous les jours.

Il est 7h15, tu es devant ton placard plein à craquer, de superbes vêtements que tu as achetés juste pour te sentir plus beau ou plus belle, plus élégant, pour que l’on puisse t’estimer.

Après avoir passé plusieurs minutes à définir ta tenue, tu te rends dans l’entrée pour choisir ta paire de chaussure. Là, encore un dilemme, quelles paire choisir ?
La bleue irait bien avec ta tenue mais elle n’est pas propre. Tu te notes cela dans un petit coin de la tête « Note à moi-même: Nettoyer ma paire bleue pour demain ».
La rouge, sympa mais pas avec cette tenue vu qu’il n’y a pas de rappel et surtout tu n’as pas envie d’entendre ta collègue d’à coté te dire que tu as encore fait une faute de goût.
la verte superbe mais tu te rappelles que tu devais passer chez le cordonnier pour faire changer le talon. Donc elle n’est pas disponible, et tu le notes encore une fois dans un coin de la tête « Passer chez le cordonnier ce week-end ».
La jaune, oui mais non…

Je vais pas continuer comme ça, mais je pourrais aussi te faire la version masculine, quelle montre, quel costume, et puis quelle cravate…

Le constat c’est que rien + rien..

C’est rien, en fait c’est rien, mais rien + rien + rien = ça fait beaucoup.
Tout ces prises de décision très futiles, voire superflues, génèrent de l’anxiété et du mal-être dont tu n’as même pas conscience.

Dis-toi qu’à chaque objet, vêtement, chaussure, tu as eu une phase:
d’achat – d’entretien – de réparation –  de lavage – de choix d’assortiment – etc.

Pas convaincu, pose-toi ces questions ?

Si tu n’est pas encore convaincu, pose-toi la question du ratio temps passé, plaisir éprouvé. Est-ce qu’une paire de chaussure mérite-tout ce temps ?
N’as tu pas mieux à faire ou à ne rien faire dans ta journée ?
Ne serais-tu pas plus épanouie à aller marcher dans la nature ? Ou t’adonner à ton loisir préféré.

Des excuses….

Après tu peux me dire, j’ai besoin de me sentir beau ou belle ?
Je te pose donc la question: ne l’es-tu pas pieds nus ?
Non c’est pas ça: J’adore le shopping ?
Qu’aime tu vraiment ?
le fait de dépenser de l’argent, de te battre aux caisses des grandes surfaces ? De perdre ton temps pour faire la queue devant la cabine d’essayage ?
Ah, c’est le fait de faire ça entre amis.
Donc en fait, c’est l’interactions avec tes amis qui te nourrit lors de ces shopping ? N’est ce pas transposable en nature ?

Encore…
Tu aurais pu me dire: Oui, mais j’aime la beauté, le design en plus je collectionne…
On pourrait continuer comme ça très longtemps.

Quoi faire alors, pour s’en sortir ?

Donc achète moins, et si tu n’y arrives pas, essaye de comprendre ce que tu nourris vraiment quand tu fais des achats: T’apporter de la valeur ? Avoir des interactions ? Penser à autre chose ?
Si tu arrives à restreindre tes achats , tu verras le bien que cela te fera et le temps que ça te libérera pour écrire, te balader, ou jouer avec tes enfants. Tous ces « vides » vont te laisser de la place pour enrichir ta vie, la vraie !
Tu peux aussi vider ta maison de quelques objets et babioles qui dégradent ton environnement de vie. Et commence par la télé, je m’étais promis de ne plus en parler.

Enrichir sa vie en « minimalisant » 3 domaines de sa vie

Pour continuer d’argumenter, je pourrai reprendre tous les inconvénients du matérialisme et en faire des arguments pour aller vers la simplicité et le minimalisme. Tu peux faire ça dans toutes les sphères de la vie.

Je pourrai te parler de ce sujet pendant des heures mais pour que cet épisode ne parte pas dans tous les sens. j’ai choisi 3 axes de réflexion, ou d’application plutôt.

Le minimalisme mental

Dans les épisodes sur l’écriture,  je te proposais de faire des listes pour vider ton cerveau un peu comme si tu défragmentais ton disque dur. Et Si je m’en rappelle bien, je crois aussi avoir pris l’image de ce panier de fruit que l’on viderait pour vérifier que ton fruit préféré n’était pas tout au fond. Mais pas seulement, aussi pour sortir les fruits qui ne te plaisaient plus tant que ça et ainsi les remplacer par quelque chose de bien meilleur.
Tout est dit, vider le cerveau pour utiliser ou manger ce qu’il y a dedans et surtout pour pouvoir y mettre encore des choses meilleurs.

« Minimaliser » ta vie, c’est vider pour te laisser la place d’y vivre !

Pour le cœur aussi…

J’ai aussi beaucoup parlé de la rancœur, on y retrouve la même idée. Tu viderais ton cœur de ce qui ne t’est pas profitable ou pas agréable pour y laisser de la place pour l’amour, la compassion

Fais aussi ce que tu veux faire depuis longtemps

Quelques fois, c’est aussi un truc que tu as envie de dire ou faire et que tu laisses dans ton cerveau.
Plusieurs de mes amis auditeurs, m’ont dit vouloir m’écrire un avis mais ne l’ont toujours pas fait.
Je suis sûr qu’à chaque épisode, ils entendent cette petite voix qui leur dit « n’oublie pas ta note sur Apple pour aider Sylvain ». Et à chaque fois, ils se disent « Je pourrais être sympa et prendre le temps de le noter et de le commenter ». 
Donc j’ai envie de leur dire, Faites le ! 1. Ça me fera plaisir 2. Ça fera connaitre mon travail et ça aidera des gens 3. Vous aurez de la place pour une autre réflexion ou une superbe idée qui pourrait bien changer votre vie.

Le minimalisme digital

Le second sujet que j’ai déjà abordé, est le minimalisme digital. Je l’ai dit plusieurs fois: la technologie c’est géniale. Sans elle, je ne serais pas là dans tes oreilles à te proposer des axes de réflexion vers une vie plus riche et plus sensée.

Mais cette technologie a aussi ces défauts: isolement, perte d’attention, de concentration,  notifications fantômes ou encore l »iphone effect ». Et si ça ne te parle pas, je te conseille l’épisode 11 où je t’explique tout ça.
Etre un minimaliste digital, c’est d’avoir le strict nécessaire pour optimiser l’utilisation des outils et ne pas s’y perdre. Ça passe par réduire le nombre d’applications, le nombres de notifications, le nombres d’abonnements, et donc le nombres de mails reçus dans la journée,.. Ou encore le nombre de personnes suivies sur les réseaux sociaux (Se détoxifier).

J’ai moi aussi ce problème

Je te rassure, comme je l’ai dit plusieurs fois, j’ai encore des sujets à travailler.

Je n’ose même plus ouvrir ma boite mail. Aujourd’hui, je ne gère qu’en urgence que les mails que tu m’envoies, les autres s’entassent.
Ma curiosité et cette envie incessante de remplir mon cerveau ont fait que je suis abonné à des dizaines de newsletter que je ne prends plus le temps de lire.
Je m’y désabonne au fil de l’eau, mais ça prends du temps. Et en plus, à chaque fois, j’ai ma petite voix qui me dit »pense à ton empreinte carbone ».

Le minimalisme amical

Le troisième sujet que je voulais aborder, c’est le Minimalisme amical.
Quelques fois, je me fais peur avec mes idées, et donc j’ai été vérifié sur le net. Malheureusement, ni google, ni ses autres copains moteurs de recherche ne connaissant pas cette expression. Elle est bien de moi, et je ne sais pas trop quoi en penser.

Dans les épisodes sur les regrets de fin de vie, j’avais parlé de ce regret « Rester proche de mes amis. » et j’avais donc inventé cette expression « le minimalisme amical ».
Pour rappel, on craignait d’arriver en fin de vie avec le sentiment de n’avoir pas assez profité de nos amis, de leurs présences, des échanges.
Comment faire pour avoir des relations riches ? Multiplier les amis et les connaissances, les soirées au restaurants. Ou, au contraire, en avoir seulement quelques bons, voire très bons avec qui tu échanges véritablement.

Je t’ai entendu « plus on est entouré, moins ce regret a de chance d’exister« , et malheureusement, d’après moi, c’est le contraire.

Quelle soirée choisis-tu ?

Tu peux me dire que c’est moi qui n’ai pas raison, mais fais pause deux secondes sur l’épisodes et demande-toi quelle soirée tu choisis ?
Une soirée bondée avec plein de personnes avec qui tu vas échanger des banalités, des small talks.
OU
Une soirée intime avec un couple d’amis, une soirée pendant laquelle vous allez parler de la vie ? Des tempêtes de chacun ou de vos passions du moment, et peut-être même faire un petit jeu de carte ?
Quand tu encombres ton carnet d’adresse, c’est génial, tu croules sous un tas d’invitation, de messages, de demandes. Alors, tu as cette impression de compter et d’être aimer.
Mais tout ça te fait perdre l’essentiel, tes vraies amis que tu vois moins. Et surtout quelques fois, tu finis des soirées avec ce gout amer dans la bouche, et cette phrase dont tu prends conscience « j’ai perdu mon temps, je ne connais vraiment pas ces personnes ».

Ne pas s’isoler pour autant

Loin de moi l’idée de te conseiller de t’isoler si malheureusement, tu n’as pas beaucoup d’amis.
Ce que je te conseille : c’est juste de regarder si dans la dernière année, tu as pris le temps de voir les amis à qui tu tiens, ceux que tu connais vraiment.
Si bien sûr tu sais qui c’est. Identifie ceux avec qui tu aimeras rester en contact toute ta vie.. Encore une fois, tu peux me dire ? J’ai besoin d’avoir plein d’amis ? pour avoir des interactions dans tous les sens ?

Ok ta vie n’est pas suffisamment remplie ?
Bah si, mais j’aime ça…
Tes amis connaissent ta vie ?
Oui bien sur.
Toutes les tempêtes que tu as traversées, pas vraiment..
Tes amis connaissent ton loup noir ?
Pas beaucoup !
Quand tu es avec eux, tu parles de quoi alors ?

Plus tu es sollicité, plus tu es invité, plus tu as l’impression d’être aimé mais quand la voile de ton bateau est détruite alors que tu en as besoin pour traverser les creux de la vie, qui est là ?

Le minimalisme, c’est faire de la place pour se remplir

Je déteste me répéter mais le minimalisme ce n’est pas se vider mais au contraire se remplir de beaucoup plus véritable et épanouissant.

Dans la maison

Faire de la place dans ta maison, c’est perdre moins de temps en nettoyage, en rangement, en achat.

Dans ton carnet d’adresse

Faire de la place dans ta liste d’amis, c’est te permettre d’avoir plus de temps pour entretenir des relations bien plus riches avec ceux qui comptent pour toi.

Partout en fait

Ce que je t’ai dit là, tu peux l’appliquer à toues les sphères de ta vie. J’espère vraiment que le message est passé.
Si ce n’est pas déjà fait, abonne-toi à la newsbetter, Jeudi, je vais t’accompagner sur ce sujet pour que tu te poses les bonnes questions. Et que tu te sépares, si ton envie est là, de tout ce qui encombre ta vie. Ainsi tu y laisseras plein d’espace pour des choses bien plus riches, épanouissantes et sensées.
Pour ceux qui écoutent cet épisode bien plus tard que sa sortie, sache que quand tu t’inscris sur mon site, tu as accès à tous les anciennes newsbetter. la newsbetter est ce mail que j’envoie tous les jeudis en complément de l’épisode.

Voilà, encore une étape sur le chemin de l’épanouissement de franchi, passe à l’action tout de suite… Et récolte les fruits de ce vidage quasiment instantanément.

Je te conseille aussi de,
T’abonner à mon podcast via ton lecteur afin que tu ne loupes aucun futur épisode.
T’abonner à la newsBetter afin de recevoir mes conseils sur ces différents thèmes jeudi prochain (Tous les jeudis, j’envoie un mail pour enrichir l’épisode du mardi matin)
Tu peux aussi me laisser un avis 5* et surtout un commentaire sur Apple Podcast ou Itunes.

N’hésite pas à me faire un retour, c’est avec grand plaisir que j’y répondrai. Bonne écoute et ou/bonne lecture ! 

Les épisodes que tu as peut-être loupés...

Conduire son changement

Abonne-toi à la NewsBetter !