Comment créer des relations de qualité ?

Et si tu devenais une personne avec qui tout le monde veut rentrer en relation ?

Mon contenu est prévu pour être plus écouté que lu, donc je te conseille de mettre ton casque et de profiter du contenu audio « Comment créer des relations de qualité ? ».

———- Ci-dessous une transcription de l’épisode ———-

Dans le dernier épisode, je te parlais des relations toxiques, de comment t’en libérer afin qu’elles ne te vident plus de ton énergie. Aujourd’hui, on reste dans le domaine du relationnel, mais tu vas comprendre comment créer des relations de qualité, riches et épanouissantes.
Il te faudra une grande dose de pleine présence, l’utilisation de qualités relationnelles souvent sous exploitées et une bonne dose de compréhension de ce que nous attendons tous d’une relation. 
A la fin de cette épisode, tu sauras tout pour que tes relations, anciennes ou nouvelles, au travail, en amour ou en famille soient de très grandes qualités.

Alors comment créer des relations de qualité ?

L’objectif de cet épisode

Mon objectif du jour est de t’aider à créer ou à transformer des relations pour qu’elles deviennent riches et profondes et qu’elles contribuent à ton épanouissement.
Quand peut-on considérer qu’une rencontre ou un échange verbal donne envie d’aller plus loin ? Quand on prend plaisir dans l’interaction et que cette dernière nous donne à nouveau envie d’avoir ou donner des nouvelles.

On repère deux idées: une bonne interaction, donc cela demande d’être un bon recepteur, avoir une bonne écoute et être un bon émetteur et donc avoir une expréssion de qualité.
La seconde idée, est la répétition dans les communications donc la création d’une vrai relation. Et donc j’aboutis à mon plan d’épisode

Les questions auxquelles je réponds

Quels comportements avoir pour que tu sois un bon émetteur ?
Quelles questions te poser pour que tu sois un bon récepteur ?
Que faire pour que ta relation avec cette personne suscite l’envie de recommencer ?

Créer des relations de qualités dans tous les domaines

Les conseils que je vais te donner s’appliquent dans tous les domaines, familiales, amicales et même amoureux. Et Oui, ça marche aussi avec ce que tu appelles peut-être des collègues, je n’ai jamais compris pourquoi distinguer les amis de ces collègues. Comme si il y a avait le toi travailleur et un toi différent, le vrai toi, celui de la vie de tous les jours. En tout cas, mes conseils s’appliquent partout.

Comment être un bon émetteur ?

Comprendre de quels sujets parler ?

Quand tu parles avec quelqu’un, tu dois te questionner sur la personne à qui tu t’adresses pour que le choix des sujets que tu abordes soit pertinents. 
Il n’est pas forcément intéressant que tu expliques en long, en large et en travers tes escapades shopping si tu sais que ton ami est très nature
et surtout s’il n’a aucune accroche avec la consommation ou tout ce qui est matériel.
Donc avant chaque échange, tu peux juste te demander

« De quel sujet mon interlocuteur à plaisir à parler ? »

Je te conseille donc de te focaliser sur tes sujets d’intérêts communs que tu as identifiés. Et comme je te l’avais suggéré, oublient à tout jamais les jugements ou les critiques qui ne permettront jamais de créer les relations enrichissantes.

Te focaliser sur la communication non verbale

Plus tu seras présent à la discussion, plus tu pourras prendre en compte ces feedbacks (ses réactions pour voir si le sujet lui plait).
Ta pleine présence va te permettre d’identifier ses micro-réactions comme un sourcil qui se lève, un soupir qui se fait entendre, ou encore une rougissement de sa peau.
Je vais revenir sur ce point fondamental dans la seconde partie, le rôle de récepteur où là, la pleine présence est encore plus importante.

Créer des échanges de qualité en faisant attention à la forme

Après le fond, les sujets abordés, un bon émetteur va s’attacher à la forme.
Je suis sur que tu as déjà rencontrés des personnes qui évoquent des sujets extrêmement intéressants mais qui décrivent tous dans les détails. Le récit est tellement détaillé qu’elles-mêmes se perdent dans la description des scènes ou des actions. Au bout d’un moment, tu décroches, tu en perds le fil.
Donc ne fais pas pareil et sélectionne les éléments qui apportent de la valeur au récit. Encore une fois, tu peux te suggérer une question « est-ce un détail important pour la discussion »

Utilise un langage d’influence pour créer un échange de qualité

Mon troisième conseil est d’agrémenter ton discours d’un langage positif, J’en ai déjà parlé dans plusieurs épisodes, et je vais te donner des exemples pour que tu comprennes bien comment cette formulation positive peut tout changer.

Tu vois ton ami pas trop en forme :
Au lieu de dire « Tu as l’air d’aller mal aujourd’hui » dis plutôt « Je t’ai déjà vu en meilleure forme ». Ton ami va garder en tête meilleure forme, et va se projeter avec cette idée.

Tu aurais envie de dire « Le temps est pourri en ce moment » mais essaye plutôt « Qu’est ce que le soleil me manque ? ». En faisant cela, tu reste dans le positif et donc tu te permets de rester créatif et optimiste pour construire un échange de qualité.

Fais preuve de sincérité

Le quatrième conseil serait d’être toi-même, n’en fais pas trop, n’en rajoute pas !
ce serait dommage de créer une relation sur des mensonges ou sans aller jusque là, sur des exagérations. Plus tu es vrai, plus ta relation le sera, moins tu porteras de masque avec cette personne.
C’est un peu comme quand tu fais un plat, si sur une galette blé noir, tu ajoutes de l’ananas, des fruits de mers, du thon, des tomates… La galette a beau être bonne,mais tu ne sens plus le goût du blé-noir et c’est bien dommage.

Ne fais pas de supposition sur la manière dont ton interlocuteur va réagir, tu ressens le besoin de parler de ton petit loup noir, fais-le, sois toi-même, ne crais pas la réaction de l’autre.

Mais surtout, écoute plus que tu ne parle

Et enfin le dernier conseil, mais peut-être le plus important, écoute plus que tu ne parles.  Ce conseil peut paraître frustrant car la majorité des gens ont envie de s’exprimer et de parler d’eux.
Mais je te rassure, logiquement, dans le temps, si tu écoutes beaucoup, la relation va s’équilibrer et tu seras toi aussi questionné.
Mais vraiment, au début, concentre-toi sur l’écoute, tu donneras ainsi à ton ami une grande importance. Tout le monde aime se sentir écouté, valorisé…
Et comme cela tu pourras aussi mieux saisir la personne que tu as en face de toi et surtout tu pourras identifier les points communs et les accroches que vous avez.

Comment faire ? Au lieu de commencer une discussion, par « moi je…. » tu peux lui proposer « comment vas-tu ? ».

Passons au rôle de récepteur, celui ou celle qui reçoit les paroles et qui comme je viens de te le dire est la position que tu dois rechercher dans un premier temps.

Créer des relations de qualité en étant un bon récepteur

Sois pleinement présent

Le conseil fondamental, le sixième, que j’ai à te donner est d’être pleinement présent. Je te conseille de concentrer toute ton attention sur les paroles de ton interlocuteur afin de tout prendre, de ne rien laisser passer.

Dans beaucoup de discussion, on assiste à une joute verbale,
« Moi je… »
« Ah oui moi aussi… »
« Non, mais moi plus que toi… »

Ces conversations sont stériles et ne permettent en rien de créer des relations riches et épanouissantes. Au contraire, elles renforcement les egos.

Comment faire cela ? En début de conversation, tu peux te dire « je suis en train de parler avec… » et tu vas ainsi orienter ta conscience vers la discussion et rien d’autre.
Tu pourrais aussi imaginer être un journaliste qui aurait à écrire un article sur ton ami et là, il va te falloir garder l’essentiel de l’échange.

Prends aussi en compte le non verbal

Focalise toi aussi ton attention sur la manière dont elles sont exprimées.
Tu vas ainsi développer ton empathie et derrière les mots, tu identifieras les émotions, les craintes, les joies de ton interlocuteur.
Tu sais que tout ne passe par le verbal, bien au contraire, le non verbal qui correspond à la posture, au rythme de la voie ou encore à la tonalité sont des éléments aussi importants.
Si ton interlocuteur te parle de son petit loup noir et de comportements qui le dérangent, tu pourras ainsi réagir avec compassion.

Ne t’approprie pas la parole, ne projette pas ton expérience sur l’échange

Et on arrive sur le huitième conseil, ne projette pas ton expérience sur les paroles de ton amis. C’est important que tu ne lui voles pas la parole, que tu restes dans la posture de celui ou celle qui écoute. Donc essaye de ne pas ramener la discussion à toi.

Par exemple, si ton ami te dit
« Je m’en veux, je n’arrête pas de me mettre en colère avec mes enfants »
L’erreur à commettre ici serait de répondre
« Oui, moi aussi quand Nicolas fait ça… ou encore pire « moi jamais, je susi toujours zen car j’aime mes enfants… « 

Un bon interlocuteur reste focalisé sur l’expérience de son ami et répond ici:
« As-tu pensé à lui demander pourquoi il avait ses réaction »
ou « pourquoi ce comportement te met-il en colère ? »

Je t’invite à poser des question au lieu de t’approprier la parole.
Ton interlocuteur se sentira écouté, valorisé, compris et surtout pas jugé, et il n’hésitera pas à se dévoiler, à te montrer sa vraie identité. Donc montre un intérêt sincère à ce qu’il dit et n’hésite pas à reformuler quand tu n’es pas certain d’avoir compris.

Laisse ton portable en mode avion

Et bien sur, je ne l’ai pas précisé, mais laisse le portable en mode avion, voire même dans ta poche car il n’y a rien de pire que de voir quelqu’un consulter son téléphone en pleine discussion.

La synchronisation pour créer un échange de qualité

Mon prochain conseil concerne la synchronisation, Quand tu es dans la posture de recevoir les paroles, tu peux aussi te synchroniser avec la personne avec qui tu échanges.
Quand tu le questionnes, reprends son vocabulaire, le rythme de sa voix, son intensité, mais aussi l’état d’esprit dans lequel il est.

Je suis certain que tu as dû déjà assister à des échanges où les personnes ne sont pas sur la même longueur d’onde : une personne est joyeuse et en face d’elle, la personne accueille ses paroles avec une indifférence totale.
Si ton ami te parle d’un succès, fais comme si c’était toi qui avait gagné ou qui avait réussi, et tu verras que tu vas décupler sa joie et tu vas même la ressentir.

Quand tous ces éléments sont réunis, la relation est de qualité !

Naturellement quand les échanges sont bons, tu es enclin à recontacter ton ami ou la personne avec qui tu as échangé. Tu as pris du plaisir dans l’échange donc logiquement tu veux qu’il se reproduise.
mais quelque fois, pour des problèmes d’estime, ou d’ego, certaines personnes n’osent pas recontacter de peur de déranger, de peur de n’avoir pas suscité un intérêt chez l’autre, comment éviter cela ?

Je voulais donc te donner un dernier conseil, le dixième, il n’y a rien de plus simple.

Fais part du plaisir ressenti à ton interlocuteur

Fais part de ton plaisir à tes amis, Avant et après l’échange, tu peux envoyer un texto:

J’ai hâte de te voir, de t’entendre…
Je suis très heureux de t’avoir rencontré
J’ai passé un super moment, vivement le prochain
ou enfin
La journée a été trop courte, encore merci…

C’est pas si compliqué de créer des relations de qualité, si ?

J’espère que les conseils que je t’ai donnés vont te servir et tu vas peut-être dans un premier temps avoir l’impression de ne pas être toi-même en te questionnant pendant la conversation mais tu verras que c’est ce qui te permettra de profiter d’un échange de grande qualité et au contraire, d’être pleinement présent.

Les 4 conseils à retenir absolument

Si tu ne devais retenir que 4 conseils, les voici:

  • Sois pleinement présent à l’échange
  • Concentre-toi sur le besoin de ton interlocuteur,Fais ton maximum pour qu’il se sente valorisé, aimé
  • Mets-toi sur la même longueur d’onde, synchronise-toi avec lui, l’échange n’en sera que plus riche…
  • Et sois transparent sur ce que tu as ressenti à le rencontrer, à échanger avec lui.

J’espère que tu auras encore fait un pas sur le chemin d’une vie riche, épanouie et pleine de relations profondes et enrichissantes. Jeudi, je te parlerai d’une méthode incroyable pour améliorer ta communication avec les personnes à qui tu tiens et qui te permettra, j’en suis convaincu, d’éviter de nombreux mal entendus.

Avant de partir, je te conseille aussi de
T’abonner à mon podcast via ton lecteur afin que tu ne loupes aucun futur épisode.
T’abonner à la newsBetter afin de recevoir mes conseils sur ces différents thèmes jeudi prochain (Tous les jeudis, j’envoie un mail pour enrichir l’épisode du mardi matin)
Tu peux aussi me laisser un avis 5* et surtout un commentaire sur Apple Podcast ou Itunes.

N’hésite pas à me faire un retour, c’est avec grand plaisir que j’y répondrai. Bonne écoute et ou/bonne lecture ! 

Les épisodes que tu as peut-être loupés...

lâcher prise

Abonne-toi à la NewsBetter !