Comment accéder au bonheur ?

Avant de passer à l’article, je te conseille:

N’hésite pas à me faire un retour, c’est avec grand plaisir que j’y répondrai. Bonne écoute et ou/bonne lecture ! 

Comment accéder "au vrai bonheur" ?

Dans cette série d’articles et de podcasts, je vais voir avec toi ce qu’est le vrai bonheur, à savoir l’accomplissement et l’épanouissement personnel.

Avant de commencer, et parce que c’est une idée fondamentale de ce sujet, rappelle-toi que tout au long de ton écoute ou de ta lecture

La recherche du bonheur est utopique et ne sera qu’un échec si tu te focalises dessus sans repérer les petits bonheurs qui s’offrent à toi tous les jours.

C’est l’idée de profiter du long chemin orné de diamant du moine qui vendit sa Ferrari: Il faut récolter tout au long du chemin, et pas seulement en arrivant à la destination car malheureusement, tu ne sais pas si un jour tu l’attendras et surtout, tu ne sais pas ce que tu y trouveras.

Dans le podcast, j’ai utilisé l’image d’une plage et d’un trésor. Pour accéder à ce trésor et à son mythe, tu décides de délaisser la plage qui aurait pu pourtant t’offrir des merveilles quotidiennes.

Si tu m’écoutes depuis le début de ce podcast, tu sais que le trésor est réellement vide, « le mythe du bonheur parfait ». Malheureusement beaucoup passent leur vie à courir après sans jamais y parvenir, faute de définir leurs priorités, faute de croyances ou encore faute de prise de conscience.

Aujourd’hui, on va donc évoquer ensemble la psychologie positive, le bonheur, le vrai, celui de tous les jours et de son évaluation. Je t’expliquerai aussi comment, par la suite, je te permettrai  d’identifier tous les amis et ennemis que tu vas rencontrer sur cette belle plage. Puis, je finirai par des conseils sur la manière d’aborder cette série.

Commençons par la psychologie positive, le point de départ  de toute cette réflexion.

Naissance de la psychologie positive

La psychologie ‘classique’

Jusque dans les années 2000, la psychologie s’est occupée de tout ce qui allait mal chez l’homme : psychanalyse, psychothérapie,… psychiatrie. Elle a analysé tous ses comportements déviants, toutes ses pathologies, tous ses troubles mentaux,  dont souffrait l’homme: schizophrénie, paranoïa, dépression,…

Naissance de la psychologie positive

En 1998, la psychologie positive naissait, et décidait de  s’intéresser à l’étude des composants d’une vie heureuse: à savoir pleine de résilience, d’optimisme et de épanouissement… On y retrouve beaucoup de concepts et méthodes de la psychologie classique, des neuroscience et sciences humaines (sociologie, philosophie, anthropologie,;.,..). Tout ce que je vais te raconter ou t’écrire dans cette série d’épisode est basé sur les résultats des études menées en psychologie positive. Je te l’avais déjà indiqué, ici, on ne parle pas de pensée positive, courant qui s’est focalisé sur l’optimisme, souvent de façon irréaliste.

La définition du bonheur

Que trouverait-on dans ce trésor au bout de la plage s’il existait vraiment ? La notion du bonheur est très subjective et difficile à définir, mais on y retrouve quand même des critères assez communs, rappelle-toi l’épisode 18, sur les regrets d’une fin de vie.

Un essai de définition

En effet, pour s’accomplir et s’épanouir, il faudrait donc avoir:

  • Une vie pleine d’émotion surtout positive.
  • Entourée des gens que l’on aime avec qui on a des relations profondes et sincères
  • Articulée autour de nos propres choix (et non conditionné par les autres)
  • Et enfin, composée de moments, personnels et professionnels, agréables et enrichissants. 

Comment savoir quel est ton niveau de bonheur ?

Évaluation objective ?

On pourrait évaluer le bonheur avec des critères physiologiques comme on le fait pour définir les états physiques ou psychologiques. On pourrait donc imaginer évaluer le bonheur en analysant :

  • Le bien-être/la sérénité: En mesurant les taux de dopamine (hormone du plaisir et de l’action), ocytocine (hormone du lien social, des échanges), sérotonine (hormone de l’estime: reconnaissance, amour de soi…) , endorphine (hormone du rire, du sport).
  • Le mal-être/ le stress: Rythme cardiaque, tension artérielle, taux de cortisol (Hormone du stress),…

Et donc le niveau de bonheur serait donc un rapport entre ceux deux composantes, par exemple Bonheur = Bien-être – mal-être. Il est positif, on est heureux. Il ne l’est pas, on est malheureux.

Mais en fait, cela n’aurait aucun intérêt, car il y a beaucoup, plus simple. Il suffit de demander à la personne concernée.

Évaluation subjective ?

Auto-évaluation

Des études ont prouvé que le niveau de bonheur ressenti par une personne serait très corrélée à une évaluation objective à partir de critères sociétales telles que : la qualité de la vie conjugale, l’endettement, le niveau d’étude, la santé physique, psychologique,..

Donc si à ce moment de l’épisode, je te demande : es-tu heureux ? Tu devrais pouvoir me répondre. De plus, remarque assez intéressante, tes propos seraient surement confirmées par tes proches, ta famille.

Peu d’évolution à partir de 18 ans

Un autre fait intéressant à savoir, c’est que cette capacité à être heureux se révèle très tôt. En effet, si je t’avais interrogé à 18/20 ans, j’aurais pu me baser sur cette valeur. Si tu étais épanoui dans tes études, tes relations, tes loisirs, ta relation à toi, j’aurais pu prédire qu’à 30/35 tu aurais eu un bon job, une bonne santé moral et physique, une vie de couple épanouie,….

Malheureusement, je sais ce n’est pas le genre de questions que l’on veut se poser et pourtant prendre conscience de ta réponse te permettra d’avancer.  Dans un épisode précédent, je t’avais déjà rassuré sur le fait que ce niveau d’épanouissement peut évoluer. Si aujourd’hui, tu ne te considérés pas heureux, tu pourras l’être d’ici quelque temps.

Et si à travers, ce podcast ou ces articles, je peux t’y aider, c’est Génial !

En quoi va consister la série « Comment accéder au ‘vrai bonheur’ ? »

Dans ces épisodes, je me propose de:

Te permettre de profiter de la plage

Dans de futurs épisodes, je vais  donc faire mon maximum pour t’expliquer comment cueillir les coquillages, comment faire un magnifique château de sable ou encore comment prendre le temps de faire une sieste au pied de ce beau palmier que tu avais jusque là ignoré. Enregistre bien cette image de la plage car elle va nous suivre tout au long de la série…

Te permettre d’identifier les obstacles et les facilitateurs de cette recherche

Pour être plus concret, on va donc voir ensemble quels sont les comportements, les habitudes, les idées, les actions qui vont te permettre, non pas d’accéder au trésor, mais de profiter du chemin

Avant de retourner sur la plage

J’aimerais vraiment que tu prennes le soin d’évaluer ton bonheur actuel. Jeudi dans la newsBetter, je vais t’envoyer un questionnaire pour te permettre de préciser ton niveau de bonheur et on pourra ainsi constater si ce dernier à évoluer dans quelques semaines quand nous arriverons au bout de ce voyage côtier.

Mes objectif sur cette série sont donc de te permettre d’identifier quels sont les amis et ennemis d’une vie heureuse et épanouie, de te permettre de faire bouger ton niveau d’épanouissement actuel, et surtout te donner une maximum d’outils ou d’axes de réflexion pour avancer de manière autonome.

Ce que je ne te promets pas

Je ne vais pas te faire voir toute la vie en rose (ou de tuer le loup noir). Je ne te ferai pas devenir une personnes supra optimisme, et donc plus du tout réaliste. Au contraire, on verra ensemble comment améliorer ta résilience, franchir les dunes ou au contraire, t’extraire de ces trous laissés  par les tempêtes de la vie…

Je ne vais pas user de magie. Je n’en suis malheureusement pas capable. Si tu ne fais qu’écouter ou lire mes articles, il ne passera pas autant que si tu fais l’effort conscient de réfléchir par toi même. Il faudra aussi que tu fasses les exercices que je te proposerai ici, mais surtout dans la newsBetter.

Quel état d’esprit je t’invite à avoir

On a plusieurs fois évoquer le mindset. Dans l’idéal, il faudrait que:

  • Tu trouves dans un état qui te donne envie de changer; d’évoluer. Si ce n’est pas le cas, je t’invite à retourner écouter/lire les épisodes 13  et 14.
  • Tu dois être convaincu que tous les éléments que je vais t’expliquer sont appuyés par des études de psychologie positive. Je n’expliquerai pas toutes les expériences dans le détail car le but de ce podcast n’est as que tu deviennes un étudiant, mais bien un pratiquant…. Et surtout parce qu’il me faudrait des jours que je n’ai pas. Compte sur moi pour t’apporter l’essentiel !
  • Et enfin, tu dois être convaincu que ton score du bonheur peut évoluer… Promis c’est le cas, quelque soit son niveau actuel.

Sans spoiler la suite, on va parler de dépendances affectives, de pleine conscience, de lâcher prise, de supériorité, d’amour de soi, de matérialisme, de méfiance, de self-compassion

Le sujet étant assez riche et donc la série sera relativement longue. Cependant, j’entrecouperai cette série par des épisodes sur des thèmes tout aussi importants mais peut-être plus légers.

A très vite, pour le premier épisode, qui sera dédié à un des meilleurs amis du bonheur: la Gratitude. N’hésite pas à convier tes amis sur la plage pour s’y balader en notre compagnie… J’espère que tu as saisi que la newsBetter n’est plus optionnelle si ce sujet t’intéresse vraiment.

A très vite pour le prochain épisode !

Les épisodes que tu as peut-être loupés...

Le pouvoir de l'écriture
chuchotements
Le moine qui vendit sa Ferrari

Abonne-toi à la NewsBetter !