La résilience - comment surpasser les difficultés de la vie ?

Pourquoi la résilience est une compétence vitale ?

Quand j’aurais fini de traiter ce sujet, tu sauras comment surpasser les difficultés de la vie. Tu auras enfin compris ce qui se cache derrière cette compétence indispensable « la résilience« .
Dans les semaines, les mois, les années à venir, cette capacité à absorber les chocs sera fondamentale pour vivre pleinement.

L’objectif : te relever plus fort après une chute

Le but de ces épisodes n’est pas seulement de te montrer comment ne pas casser,
pas seulement de te montrer comment se relever. Mais je tiens à t’expliquer, quelques soit la durée ou l’intensité de la tempête, comment te relever plus fort qu’avant, Comment surpasser les difficultés de la vie !

La résilience une compétence vitale

Comme le sujet précédent, gérer la solitude ou l’isolement, la résilience n’est pas un compétence juste intéressante. Plus que ça, elle est complètement indispensable, fondamentale. J’aurais même envie d’aller jusqu’à dire vitale.
On a déjà abordé cette notion dans l’épisode sur les tempêtes.

Le frêle David et le fort et solide Goliath

J’aime imager le contenu donc dans cette série d’épisode on va parler de deux personnages : le frêle roseau, on va l’appeler David, et Goliath, c’est le grand chêne, le costaud de l’introduction.
Pour introduire ces deux personnages qui vont nous suivre dans la série, je vais te lire cette fable de la fontaine, c’est du vieux français, dont tend bien l’oreille.
Avant de commencer, juste une précision au cas où: un roitelet est un oiseau, Aquilon c’est un vent fort et Zéphyr c’est un vent doux, une brise.

Le Chêne et le roseau, une fable de la Fontaine

Le Chêne un jour dit au Roseau :

 » Vous avez bien sujet d’accuser la Nature ;
Un Roitelet pour vous est un pesant fardeau.
Le moindre vent, qui d’aventure
Fait rider la face de l’eau,
Vous oblige à baisser la tête :
Cependant que mon front, au Caucase pareil,
Non content d’arrêter les rayons du soleil,
Brave l’effort de la tempête.
Tout vous est Aquilon, tout me semble Zéphyr.
Encore si vous naissiez à l’abri du feuillage
Dont je couvre le voisinage,
Vous n’auriez pas tant à souffrir :
Je vous défendrais de l’orage ;
Mais vous naissez le plus souvent
Sur les humides bords des Royaumes du vent.
La nature envers vous me semble bien injuste.

– Votre compassion, lui répondit l’Arbuste,
Part d’un bon naturel ; mais quittez ce souci.
Les vents me sont moins qu’à vous redoutables.
Je plie, et ne romps pas. Vous avez jusqu’ici
Contre leurs coups épouvantables
Résisté sans courber le dos ;
Mais attendons la fin.

 » Comme il disait ces mots,
Du bout de l’horizon accourt avec furie
Le plus terrible des enfants
Que le Nord eût portés jusque-là dans ses flancs.
L’Arbre tient bon ; le Roseau plie.
Le vent redouble ses efforts,
Et fait si bien qu’il déracine
Celui de qui la tête au Ciel était voisine
Et dont les pieds touchaient à l’Empire des Morts.

Explication de la morale dans le contexte de résilience

On a donc deux personnages, le roseau David et le chêne Goliath.
Goliath suggère à David qu’il est très faible, et que comme il n’a pas aidé par la nature qu’il la conçu faible et sans défense, au moindre coup de vent, ou qu’ au moindre élément extérieur difficile, il se courbe plus bas que le sol.
Alors que lui, est solide comme le roc et que rien ne lui fait peur contrairement à David qui est faible et sujet aux fluctuations de son environnement..
Puis David, le roseau reprend la parole, pour lui expliquer que derrière son apparence frêle, il est résistant, il plie mais ne rompt pas.
La fin de l’histoire nous prouve que David avait mieux compris que Goliath, il se déforme sous la force du vent mais ne casse pas, et dès la tempête est passée, il rependre sa forme initiale alors que Goliath est devenu du bois mort. David a fait preuve d’une grande résilience.

3 épisodes pour comprendre Comment surpasser les difficultés de la vie

Dans cet épisode, on va aller plus loin que simplement vouloir se relever, ce qui est déjà plutôt pas mal, mais l’idée de ces épisodes est de ne pas reprendre ta forme initiale mais une forme améliorée.
Donc oui David a plié, s’est déforme, a sûrement souffert dès le début de la tempête mais il s’est relevé, et a pu reprendre sa vie d’avant, en ayant retenu certaines leçons…

Première étape, comprendre ce qu’est la résilience

Aujourd’hui, je veux absolument que tu comprennes la résilience et j’espère pouvoir déjà aborder les compétences associées car toutes beaucoup d’entre elles peuvent se développer pour anticiper. J’aurais bien aimé te proposer cet épisode avant tout ça, mais si tu me suis depuis le début, tu verras que l’on a déjà abordés certaines et si tu as suivi mes conseils et mes formations,tu en as déjà développé sûrement plusieurs.

Sauras-tu comment surpasser les difficultés de la vie à la fin de cette série ?

Oui, et Non. A la fin de cet épisode, tu ne seras plus inconscient incompétent, mais conscient incompétent, c’est à dire que tu auras compris ce qu’est la résilience, mais tu ne sauras pas encore la travailler, pas complètement en tout cas. Mais promis, à la fin de la trilogie, tu seras conscient et compétent, c’est à dire que tu seras ce que c’est, comment on fait, sur quelles compétences personnelles ou sociales elle se base et tu sauras faire. J’espère que le programme te séduit. C’est parti !!

C’est quoi la résilience

En physique tout d’abord

La résilience est, à l’origine, un terme de physique qui caractérise l’énergie absorbée par un corps et sa capacité à résister jusqu’au point de rupture.
Un cors solide ne ressent pas le choc
Un corps fragile rompt,
n corps résilient, se déforme et revient à sa forme initiale.

Puis la résilience psychologique

Puis cette notion a été récupérée par le domaine de la psychologie, et on évoque alors la capacité d’une personne à se relever d’un choc, voire d’un traumatisme. C’est donc la capacité à s’en sortir et à aller plus loin en étant capable lorsqu’un deuxième choc, par exemple, de réutiliser son expérience, donc tu vois c’est un peu différent de solide ou résistante, car quelqu’un de résilient, résiste mais surtout ne perd pas de sa capacité à absorber d’autres chocs, il se nourrit de l’énergie du choc pour se renforcer.

Quand on est résilient, on est invulnérable ?

Certains parlent d’ « invulnérabilité » mais je crois que l’on reste tous vulnérables, cependant certains peuvent adsorber plus longtemps un choc et peuvent se relever plus rapidement. Je viens de penser à cette balle que l’on avait petit, impossible à broyer mais qui rebondissait limite plus haut que la hauteur de sa chute, tu sais ces balles que nous achetions dans les tirettes à l’entrée des grandes surfaces.

Donc le Goliath résiste bien jusqu’au choc de trop qui le casse, et qui ne lui permettra jamais de reprendre sa forme initiale.
Le David adsorbe le choc, résiste et reprend sa forme initiale.

Prenons un exemple, le muscle est résilient..

Pour encore te faire un dernier exemple, et comme ça tu apprendras peut être quelques notions de physiologie.
Un muscle c’est un ensemble de fibre musculaire, comme des petits fils, Est-ce qu’un muscle est résilient ? J’aurais envie de dire oui,
Il a un certain diamètre qui le limite dans sa capacité par exemple à lever des poids, à faire des pompes ou encore à faire de tractions…
Plus tu l’entraîne, plus le nombre de ses fibres augmentent et prennent en densité et donc le muscle gonfle et prends en volume mais aussi, peut par exemple se contracter plus vite pour répondre au besoin que l’on lui exprime.

On sait que pour les muscles, il leur faut du repos, des protéines, des exercices adéquates,… mais alors comment, on travaille la résilience psychologique ? Comment on arrive à accueillir ce qui n’est pas « accueillable » ? Comment on se déforme mais on ne rompt pas ?
Maintenant tu as connaissance de ce sujet, tu es devenu conscient mais encore incompétent.

Comment faire pour développer cette résilience ?

Si nous devions rendre Goliath résilient comment pourrions nous faire ? Nous pourrions

Le protéger du vent ? mais ce serait l’enfermer dans un abri donc bof…
Lui créer un tuteur pour qu’il ne casse pas, mais cela le rendrait autonome NON,
Stopper le vent mais pour le moment pas possible,
Le faire mieux s’alimenter pour qu’il ne cède pas…
Il existe une multitude de solutions, mais qu’en-t-il de la résilience psychologique ?

Plusieurs ressources indispensable

Pour être résilient, il faut avoir accès à plusieurs ressources,
la plupart sont personnelles:
– L’agilité, cette capacité à faire évoluer le cadre dans lequel on vit, à accepter l’évolution de ces conditions de vie. Mais aussi cette capacité à identifier ses valeurs et à faire évoluer leurs priorités.
– L’optimisme, ou cette capacité à repérer le positif, donc la gratitude est très importante. Plus tu arrives à identifier des éléments positifs, plus tu es enclin à fournir des efforts pour sortir d’une situation délicate.
– Une compétence sociale, car plus tu es entouré de personnes enrichissantes et aidantes, plus tu te sors de ces situations critiques.
– La confiance que tu as de toi, et donc de ton estime. Plus tu es sur de tes compétences, plus tu sens que ton rebond sera important et que tu t’en sortiras.
mais aussi on peut trouver un besoin de faire mieux, d’avoir envie de progresser et de ne pas rester dans une situation de statu quo, donc il est fort possible qu’à travers ta présence ici, tu démontres déjà une capacité à la résilience.
– la capacité à pouvoir te libérer des émotions liées au choc, comme la parole, l’écriture ou le créativité.

Comment les développer ?

La semaine prochaine, je te parlerai dans le détail de tous ces points afin qu’à la prochaine difficulté psychologique, tu puisses absorber le choc, pouvoir le libérer, te relever, et de pouvoir accueillir la prochaine secousse de manière plus facile.

Je te conseille aussi de t’abonner à mon podcast via ton lecteur afin que tu ne loupes aucun futur épisode, à la newsBetter afin de recevoir mes conseils sur ces différents thèmes jeudi prochain (Tous les jeudis, j’envoie un mail pour enrichir l’épisode du mardi matin) et si tu veux m’aider, tu peux aussi me laisser un avis 5* et surtout un commentaire sur Apple Podcast ou Itunes.

N’hésite pas à me faire un retour, c’est avec grand plaisir que j’y répondrai. Bonne écoute et ou/bonne lecture ! 

Les épisodes que tu as peut-être loupés...

Pourquoi la gratitude rend-elle heureux ?
comment accéder au bonheur

Abonne-toi à la NewsBetter !